Follow the project

  • Instagram - Recyclingtrip
  • Facebook - Recyclingtrip
  • YouTube - Recyclingtrip

Inscrivez vous à la Newsletter

CYCLEANTRIP - Tour du monde à vélo contre les déchets- cycleantrip@gmail.com - FRANCE

NO MAN'S LAND

Traversée a vélo entre le Maroc et la Mauritanie

Entre le Maroc et la Mauritanie, un No Man's Land appelé la zone "KANDAHAR existe.

C'est une zone démilitarisée de quelques kilomètres.

Le décor est saisissant!

Le sortie du territoire marocain étant fermé la nuit, je me retrouve à bivouaquer à la frontière. C'est donc tôt le matin, à l'ouverture des portes que je me retrouve dans le No Man's Land. Je suis presque seul dans cette zone car les poids lourds doivent procéder à un contrôle approfondit avant de quitter le territoire marocain.

Tout d'abord, je suis surpris de rouler sur une route asphaltée. Mais cette surprise est de courte durée. A peine 1 KM après, la route s'arrête net et je me retrouve dans un désert et des pistes qui partent dans plusieurs directions.

Je croise une personne qui rejoint la frontière marocaine à pied. Il me conseille sur la piste à prendre. En effet, il y en a une plus tassée que les autres car de nombreux poids lourds traversent chaque jours.

La piste slalome entre les centaines de carcasses de voitures abandonnées.

J'apercois au loin la porte d'entrée sur le territoire Mauritanien.

J'ai du mal à réalisé ou je suis et ce que je fais... Mais bordel, qu'est ce que je fais là avec mon vélo!

Une fois le No Man's Land traversée, l'aventure n'est pas terminée. Il faut parfois plusieurs heures pour obtenir le VISA mauritanien. Personnellement, j'ai attendu 4 heures au poste de douane après une panne d'électricité, le dépassement sans scrupule des gens et les démarches pour réaliser le VISA (Paiement, photo et empreintes). Attention! Il faut payer le Visa en €!

Et puis, j'ai fait l'erreur de traverser la frontière un dimanche. Tous les bureaux de change sont fermés et la ville où il est possible de changer de l'argent la plus proche est Nouadhibou, à environ 55 KM du poste frontière.

Ce n'est pas une solution qui m’intéresse car aller dans cette direction m'obligerait à revenir sur mes pas les prochains jours. Je décide donc de prendre la direction de Nouakchott sans argent. Je trouverais finalement une personne prête à changer mes Euros plus loin sur ma route à un taux de change absolument pas favorable mais je n'ai pas vraiment le choix... L'aventure continue!